A propos du blog     Forum     Facebook     Twitter     Maria Whittaker     Elvira

02 août 2011

Batman the Movie

BatmanTheMovieAmiga500_300px

Une fois la nuit venue, je m’ennuie. C’est triste mais c’est comme ça. Alors pour tuer le temps je me sens obligé de revêtir ma combinaison moulante trop la classe de la mort qui tue et je m’en vais combattre le crime. Peut-être est-ce pour venger la mort de mes parents tués par cet ignoble Jack Napier appelé maintenant le Joker. Et si nous parlions un peu d’une adaptation réussie (une fois de plus !) provenant du cinéma et débarquant sur nos micros ? Pardon ? Robocop tu dis ? Hum... Pas étonnant que tu te retrouves au fond toi.

Batman___The_Movie

Sérieusement exit l’acier (dé)trempé et place au justicier de Gotham City, Batman ! Batman the Movie pour être plus précis et surtout pour rappeler d’où provient l’inspiration de ce jeu. Ma première rencontre avec ce volet des aventures de Batman dans le monde des jeux video a été par le biais de la presse. Et là, inutile des dire que nous bavions sur les photos où il était possible de voir la batmobile et le batwing en action dans des phases en simili 3D. Il nous fallait le jeu à tout prix pour essayer ces phases qui en mettaient plein la vue.

batman___the_movie_01

Des phases au gameplay poussif.

Baver c’est sale alors j’ai sauté le pas et acheté le jeu pour mon Amiga adoré. Vite, batmobile et batwing entre mes mains ! La présentation s’affiche, je trépigne, et enfin je lance la partie. Et paf ! Déception je me retrouve face à un jeu de plate-forme. Bon va falloir cravacher pour voir ce qui m’intéresse. Alors je me lance et découvre une phase de jeu pas terrible (plate-forme) dans une usine de produits chimiques avec un Batman qui ne saute pas et qui doit utiliser un batgrappin pour progresser. Le batarang est aussi de mise pour éliminer les adversaires. Le gros problème c’est que l’utilisation du batgrappin est assez pénible lorsqu’il faut l’utiliser pour passer d’une plate-forme à une autre et se prendre pour tarzan. Mais bon, une fois le level en tête on arrive à progresser pour arriver au niveau 2.

Batman___The_Movie

Des tournants renversants !

Arrive donc le niveau 2 avec enfin la batmobile ! Et c’est parti pour une course effrénée à travers les rues de Gotham City où il faudra éviter évidemment la circulation mais surtout les barrages de police. Une fois de plus le grappin sera mis à contribution mais ici il vous permettra dès que l’indication vous le demandera (suivez la flèche) de prendre des tournants à 90°. Effet garanti ! C’est la seule manière pour éviter ces satanés barrages. Que dire ici si ce n’est que c’est la méga claque ! Une animation de folie qui nous fait penser à Outrun arcade, rien de moins. Impossible de ne pas oublier ce souvenir culte la première fois qu’est apparu ce level. Un grand moment, une animation incroyable pour l’époque et pour mon Amiga 500. Encore !

Batman___The_Movie__1989__Ocean__Disk_1_of_2__cr_Band__t__4_Band__005

Cut or die.

Passons le niveau 3 qui vous fera penser à un célèbre jeu de réflexion et où il faudra retrouver 3 produits empoisonnés par le Joker puis direction le niveau 4 avec le batwing. Plus de grappin pour tourner mais une concentration de chaque instant pour diriger le batwing correctement afin de couper les cordes retenant des ballons de baudruche. Des ballons c’est beau, c’est sympa, mais dès qu’ils sont remplis d’un gaz mortel c’est beaucoup moins festif. Il faut aussi savoir que la taille des cordes retenant les ballons est variable et il faudra une certaine prise de risques à plusieurs moments. Une fois de plus, comme pour le niveau 2 avec la batmobile, on est confronté à une animation sans failles. La grande classe.

Batman___The_Movie__1989__Ocean__Disk_1_of_2__cr_Band__t__4_Band__003

Toujours aussi moche ce Joker.

Pour terminer, retour (malheureusement) à une partie plate-forme en tant que level 5 et pour clore l’aventure. Cette fois-ci c’est dans une cathédrale que se situera l'action et que vous rejoindrez le Joker pour la confrontation finale. Les défauts sont identiques au premier level mais avec un minimum de pratique on y arrive. Vous l’aurez compris en lisant mon texte que Batman the Movie a le cul entre deux chaises. On va du moyen pour les stages plates-formes et l’excellent pour les phases courses. Mais globalement c’est un sentiment d’une adaptation réussie qui en ressort et ça c’est le plus important !

Merci Ocean pour les phases Outrun-like réussies !

Pour discuter du jeu sur le forum c'est ici.

articleredigepar_Leatherface

Posté par Retro Still Alive à 00:01 - Amiga 500 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Haut de Page
 

© Retrostillalive.canalblog.com | 2008 - 2012 | Tous droits réservés