A propos du blog     Forum     Facebook     Twitter     Maria Whittaker     Elvira

04 mai 2012

Final Fight 2

ff2jcoverSNES_Icon_300px

Éditeur : Capcom
Développeur : Capcom
Année : 1993
Aussi sur : Console virtuelle (Wii)

Alors là, c’est génial. Capcom décide d’en remettre une couche et nous sort un nouvel épisode exclusif à la Super Famicom ! Trop fort, car en plus et contrairement au premier volet (même la réédition nommée Final Fight Guy ni changera rien) il est possible de jour à deux et ça c’est le top. Comme d’habitude, 690 francs pour la cartouche japonaise mais... Bah allez, autant l’avouer tout de suite, j’adore ce jeu ! Les autres sites le mettent en miettes ? Rien à faire, ici Final Fight 2 sera encensé.

Final_Fight_2__J_

Nouveau drame mais exit Cody et Guy devenus pointeurs à l’ANPE. Genryusai et Rena (respectivement le père et la sœur de Maki) ont été enlevé par... le gang Mad Gear qui s’était reformé dans le plus grand secret. Dès qu’elle apprend la nouvelle, Maki demande de l’aide à Haggar, devenu un habitué dans la résolution d’enlèvements par la force des choses (n'essayez pas de me faire croire que vous ne connaissez pas le premier Final Fight).

Puis comme Rena est en plus la fiancée de Guy son meilleur ami, il lui est impossible de refuser. Se joint à l’équipe Carlos, qui aimerait manger à la cantine avec ses copains et ses copines mais le gang, en plus de l’enlèvement, a cassé tous les restaurants scolaires. Vengeance ! Après avoir choisi l’un des trois prota... Hein ? Carlos est... Tu déconnes ? Il est décédé ?! Et c’est pas de lui dont il est question dans ce jeu* ? Mais qu’est-ce que t’en sais ? Le sprite est trop mince pour que ce soit lui ? Mais Capcom a peut-être vu Carlos après un régime digne de celui de Démis Roussos dont Carlos a peut-être lu le livre. De toute façon, tu verras, un jour Capcom sortira un Final Fight 4 en hommage. Et arrête de dire que je fume la moquette ! Elle est pas si mauvaise que ça après tout...

Donc, et en espérant que je ne serai plus coupé (pas comme la moquette ?), choisissez entre les 3 personnages proposés : Maki –> rapide mais moins puissante, Haggar –> le gros bourrin puissant mais pas très rapide et enfin Carlos -> le personnage équilibré (sauf quand il chante). Une fois effectué, place à l’action ! De l’action qui vous fera voyager : Chine, France, Hollande... Un dépaysement qui ne sera pas désagréable.

Le gameplay reste identique (pourquoi changer une recette qui a déjà fait ses preuves ?) c’est-à-dire 2 boutons : un pour frapper et l’autre pour sauter. Un petit saut dans les options vous permettra d’assigner un bouton pour le coup spécial vous évitant ainsi d’effectuer saut+frappe pour le sortir par défaut. Ce coup spécial permet de frapper devant et derrière vous, très pratique en cas d’encerclement. A utiliser avec parcimonie car il pompe un peu sur votre jauge de vie lors de son utilisation ! La chose qui m’a le plus marqué dans ce soft lors de ma première partie, c’est sa beauté. J’ai immédiatement accroché aux graphismes car Capcom a utilisé judicieusement la palette de couleurs de la Super Famicom. C’est une affaire de goût, mais moi j’adore.

Les bruitages sont très bon et les musiques, loin d’être transcendantes, sont quand même agréables. Puis comme je l’ai dis au tout début, le jeu à deux est possible et ça décuple le plaisir. Bien sur, des armes sont disponibles pour vous faciliter la tache. A noter que Celles-ci sont moins nombreuses que dans le premier volet. Le jeu est aussi bien plus facile que son aîné, et cela même en solo. Mais ça ne gâche rien au plaisir éprouvé, et les boss valent le détour. Décidément, la console de Nintendo m’aura bien éclaté niveau Beat’em All. Et comme un plaisir en appel souvent un autre, Final Fight 3 sera aussi une exclusivité pour la Super Famicom ! Mais c’est une autre histoire qui ne tardera pas à apparaître prochainement ici.

Final Fight 2 est excellent quoi qu'en disent les critiques.

*Damnation ! Le Carlos du jeu s’appelle Carlos Miyamoto, sud américain et collectionneur d’épées. Mes certitudes s’effondrent... Life’s bitch !

Pour discuter du jeu c'est ici.

Un billet rédigé par:

Posté par Retro Still Alive à 11:35 - Super Nintendo - Permalien [#]
Tags : , , ,

Haut de Page
 

© Retrostillalive.canalblog.com | 2008 - 2012 | Tous droits réservés