A propos du blog     Forum     Facebook     Twitter     Maria Whittaker     Elvira

07 mai 2012

Parasite Eve

parasite eve frontPlaystation_250

Éditeur : Square Co.
Développeur : Square Co.
Année : 1998
Aussi sur : rien d'autre

Il n’est jamais trop tard... Tel pourrait être le leitmotiv du retrogaming et du même coup, de Retro Still Alive. Darius du forum RSA a mis le feu aux poudres en parlant d’un patch VF pour ce jeu sortit uniquement au Japon et aux USA. La langue de Shakespeare n’est plus la seule compréhensible pour cet excellent titre !

La réponse... Etre franche ou sympa ? Cruel dilemme...Oui, ce patch avait échappé à votre serviteur et après quelques recherches et un peu de travail, la version VF est enfin en ma possession ! Il n’est jamais trop tard... New York 1997. Désolé, pas de Snake Plissken à l’horizon. New York, réveillon 1997 pour être plus précis. L'officier de police Aya Brea se rend à l'opéra Carnegie Hall pour assister à un spectacle pour essayer de se changer les idées, mais les choses vont rapidement dégénérer. Le public est victime d’une «combustion spontanée» et seule Aya (ainsi que son cavalier de pacotille du soir) survivent. Le déclencheur de cette catastrophe n’est rien d’autre que la cantatrice de la représentation. Celle-ci semble connaître notre héroïne, de plus en plus étrange...

Le prochain qui me dit que les animaux sont nos amis...De là, c’est le début d’une aventure exaltante mariant admirablement survival horror et rpg. Le jeu va se décomposer en six journées durant lesquelles la belle Aya devra démêler cette histoire de fou basée sur... La génétique. Et je ne vous cache pas que le français est bienvenu pour comprendre parfaitement les explications du Dr Klamp sur les Mitochondries par exemple. Sexy à se damner lors de la première journée, Aya enfilera ensuite une tenue moins sexy (jeans et baskets) mais plus pratique pour traquer Melissa/Eve (la cantatrice). Comme dans un rpg, les ennemis apparaissent à l'écran lorsque vous êtes amené à les rencontrer. Pour être plus clair, vous ne les voyez pas à longue distance.

Les combats sont en temps réel, vous pouvez éviter les attaques adverses en vous déplaçant et il faudra attendre que votre jauge soit pleine pour pouvoir attaquer. Attaquer par une arme ou par... Parasite énergie (les MP ici) un peu plus tard. Lors de l’utilisation d’une arme, une aire de tir apparaît permettant de savoir si vous êtes à portée. Ensuite, il est possible de sélectionner sur quelle partie du corps ou quel adversaire tirer (quand c’est possible). Très utile et ça évite de gaspiller des balles inutilement.

OK. File tes fringues ! Euh... Non en faitSquaresoft oblige, l’aventure est ponctuée de cinématiques du plus bel effet (pour l’époque). Niveau immersion, c’est parfaitement réussi et il est pour ainsi dire impossible de lâcher le pad une fois la partie lancée. L’apanage des grands jeux. Ajoutons à cela que par la suite, il sera aussi possible de customiser son équipement soi-même ou via des autorisations récoltées. Pratique et surtout indispensable pour espérer boucler l’aventure. Je ne compte pas en dire plus et en dévoiler trop sur ce titre fabuleux. De toute façon, si vous le connaissez déjà c’est inutile et dans le cas contraire, il ne vous reste plus qu’à sauter le pas et vous y mettre ! Puis franchement pouvoir vivre l'aventure en français, c'est le moment ou jamais non ?

Si cette version française vous intéresse, je vous invite à jeter un œil ici. Vous pourriez y trouver votre bonheur... C’est pas tout ça, mais je dois pour l’instant essayer de sauver Ben, le fils de Daniel (mon collègue) des griffes de Melissa/Eve. Vous aussi lancez-vous, il n’est jamais trop tard...

Aya, je rachèterai une Psp rien que pour toi* !

*Parasite Eve : The 3rd Birthday. Sortie prévue courant 2009, voir ici (je rappelle que cet article a été écrit en octobre 2008).

Pour discuter du jeu c'est ici.

Un billet rédigé par:

Posté par Retro Still Alive à 11:20 - Playstation - Permalien [#]
Tags : , ,

Haut de Page
 

© Retrostillalive.canalblog.com | 2008 - 2012 | Tous droits réservés