A propos du blog     Forum     Facebook     Twitter     Maria Whittaker     Elvira

10 mai 2012

Final Fight Tough

finalfighttough1SNES_Icon_300px

Éditeur : Capcom
Développeur : Capcom
Année : 1995
Aussi sur : rien d'autre

Et une exclusivité Super Famicom de plus ! Et pas n'importe laquelle ! Capcom persiste et signe sur la console de Nintendo en remettant le couvert pour un troisième volet de sa série culte, Final Fight. Amoureux de la distribution de "pains", Capcom pense encore à vous avec cet ultime épisode 16 bits. Mais... En vaut il la chandelle ? Et hop, du suspense jusqu'à la fin contrairement à l'article consacré au second volet ou j'avais vendu la mèche dès le départ.

Final_Fight_Tough__J__00000

Mad Gear est enfin dissout ! Mince... Fin de ma série fétiche ? Non ! La place étant libre, plusieurs gangs se font la guerre afin de prendre le pouvoir. Un gang va réussir à émerger de ces affrontements : Les Skull Cross. Metro City, ville dont Haggar est toujours le maire, connaît ses derniers jours de tranquillité...


 

Et ce dernier jour arrive malheureusement pour Guy en même temps que sa visite surprise. Une explosion arrive au même moment où Guy entre dans le bureau de son meilleur ami. Lucia, une détective, entre à son tour pour prévenir Haggar qu'une émeute a éclaté au centre ville.

C'en est trop et c'est au moment où nos trois héros prennent la résolution de mettre fin à ces débordements qu'apparaît Dean (un inconnu qui d'ailleurs ne donnera pas son nom à ce moment précis) qui leur propose de les mener au bon endroit pour stopper rapidement cet état de siège. Ainsi commence Final Fight Tough. Mais qu'en est il du jeu ? Première nouveauté, il sera possible de jouer à 2... sans être 2 ! Eh oui, vous aurez la possibilité d'avoir un coéquipier dirigé par la console. Ensuite, une jauge de super fait son apparition et lorsque celle ci est remplie, votre personnage est plus puissant. Capcom a aussi incorporé une manipulation identique au Hadoken de Ryu et Ken* (quart de cercle avant + attaque) permettant d'exécuter un mouvement bien puissant.

Ajoutons le fait de pouvoir courir (faire 2 fois avant rapidement) ainsi que la possibilité d'utiliser un "hold"... Késako "hold" ? En maintenant le bouton L ou R appuyé, votre personnage regardera toujours vers la même direction quelque soit l'indication donnée au pad. 

Un genre de "Toggle" si vous connaissez Ikari Warriors par exemple. Et si vous avez bien lu, vous aurez noté que Guy is back ! Et ça, c'est sympa pour les fans de la première heure. Alors pad en main, ça donne quoi ? Ben c'est génial. Votre perso répond parfaitement bien, les coups s'enchaînent sans problèmes, graphiquement c'est agréable, les musiques sont sympas (y en a une que j'adore, la seconde que vous allez entendre), c'est le pied. Mais, car il y a toujours un mais, pourquoi n'avoir pas doté les 2 nouveaux persos du coup quart de cercle avant + attaque ? Pourquoi Lucia n'est pas très jolie ? Des choix étranges... Mais qui ne remettent pas en question la qualité qu'offre ce titre avec sa palette de coups variée et jouissive.

snes_ffight3

Indispensable pour les fans de Beat'em All.

P.S : Sous émulateur, préférez Snes9x plutôt que Zsnes. En effet, sous Zsnes (v 1.50), le jeu est truffé de ralentissements en mode 2 joueurs.

*De quel jeu s'agit-il ? Arrêtez de vous foutre de moi.

Pour discuter du jeu c'est ici.

Un billet rédigé par:

Posté par Retro Still Alive à 10:40 - Super Nintendo - Permalien [#]
Tags : , , ,

Haut de Page
 

© Retrostillalive.canalblog.com | 2008 - 2012 | Tous droits réservés